mon petit Öko mon petit Öko

Couches lavables : tout comprendre et bien choisir

Pas forcément facile de comprendre comment ça marche, ni de faire son choix. Vous trouverez ici les fondamentaux, n'hésitez pas à me contacter pour poser toutes vos questions et comprendre ce qui vous irait le mieux. Je peux vous présenter à domicile le fonctionnement des couches lavables et les différentes options qui existent.

 

Mon conseil : n'achetez pas un lot avant la naissance, prévoyez de faire des tests !

 

Une couche lavable, qu'est-ce que c'est ?

 

     Une partie absorbante à l'intérieur

+   une culotte de protection imperméable à l'extérieur

=   une couche lavable !

 

La partie absorbante peut être constituée de multiples façons :

 

en général c'est une partie enveloppante (une couche, un lange, un lange pré-plié, un lange à nouer...)

+ une partie qui renforce l'absorption (insert(s), booster, lange...).

 

PRIVILEGIEZ LES MATIERES NATURELLES ET BIO, c'est la partie qui est en contact avec la peau de votre bébé.

Méfiez-vous des absorbants dits "en bambou" : c'est en général une fibre synthétique (viscose) créée à partir d'une matière naturelle (le bambou) mais dans un processus chimique très polluant ayant recours à différents acides et de la soude caustique.

 

La partie absorbante se lave à la machine, avec votre linge habituel (à 40°C par exemple) ou non suivant votre préférence et votre organisation. Utilisez une lessive sans glycérine (c'est pas difficile à trouver, et on peut même la fabriquer).

En attendant de laver les couches sales, vous pouvez les stocker dans un sac en tissu, un filet de lavage, un sceau, une poubelle... pensez à bien les débarraser des éventuels résidus de selles. Vous pouvez glisser une lingette avec une goutte d'huile essentielle d'arbre à thé, qui a des propriétés anti-bactériennes, dans le stock de couches sales.

De temps en temps (odeur qui s'installe, ou perte des capacités d'absorption à cause de la lessive par exemple) on peut décrasser les couches par un lavage à 60°C.

 

La culotte de protection permet de contenir l'humidité à l'intérieur de l'ensemble pour ne pas mouiller les vêtements.

 

Elle peut être en matière naturelle (laine) ou synthétique. Elle peut prendre différentes formes : à enfiler, à fermer avec des bandes auto-agrippantes, avec des boutons pressions...

 

Qu'elle soit en laine ou en matière synthétique elle ne se lave pas à chaque fois : entre deux changes il suffit de l'aérer.

Quand l'imperméablité est assurée par du polyuréthane (ou PUL), si elle sent fort on peut la rincer à l'eau. Environ tous les 3 changes ou si elle est souillée par des selles elle sera lavée, à la main avec du savon ou en machine avec le reste.

Si elle est en laine, on renforcera son caractère naturellement imperméable (oui oui, quand il pleut, les moutons ne sont pas mouillés, l'eau ruissèle grâce à la lanoline présente dans leur toison) par un bain de lanoline régulier. Si elle est tâchée par un débordement de selles il suffit de nettoyer la zone salie à l'eau et au savon et de laisser sécher. La laine, en plus d'être particluièrement respirante, a également la qualité d'être auto-nettoyante ! Si vous le souhaitez vous pourrez donc la laver avec un shampoing pour laine de temps en temps mais pas trop souvent.

 

Pour choisir vos couches lavables il vous faudra prendre en compte plusieurs paramètres :

 

- votre budget : global d'une part et aussi de votre capacité à dépenser ce budget en une ou plusieurs fois. Cela vous aidera à vous orienter entre les couches les plus onéreuses et les solutions les plus économiques d'une part, d'autre part entre des modèles tailles uniques (vous achetez le lot en une seule fois) et les modèles à plusieurs tailles (dépenses échelonnées au fil des mois).

 

Pour vous donner un ordre de grandeur, en achetant tout en neuf chez mon petit Öko (pour 3années) cela vous coûterait de 400 à 600€ environ, échelonné ou non dans le temps suivant votre choix de taille unique ou pas. Si vous achetez vos couches lavables chez mon petit Öko vous bénéficierez d'une remise, même si vous faites vos achats en plusieurs fois.

 

- votre logement et vos habitudes de vie : suivant si vous habitez dans un logement plutôt humide ou avec un extérieur plein sud, très petit ou spacieux, vous n'aurez pas les même critères pour la rapidité de séchage des couches ou la taille du stock à constituer (place pour stocker / place pour faire sécher / rythme des lessives souhaité). En outre si vous avez ou pas un grand espace pour le change, la machine à laver dans la même pièce ou non, les WC proches de la table de lange... vous n'aurez pas les même critères pratiques pour choisir le modèle qui facilite le change au quotidien.

 

- qui change bébé ? le mode de garde peut influencer le choix du modèle de couches. Vous êtes à fond mais l'autre parent a la phobie du caca, Papi n'a pas envie d'apprendre à plier les langes, Tata déteste les snappi, l'assistante maternelle ne veut pas débarraser les selles de la couche etc... Il faudra choisr le (ou les) modèle(s) en fonction des adultes qui changeront le bébé.

 

- votre bébé : grosses cuisses ou fines gambettes, peau fragile, allaité au sein, selles moulées ou non.... N'achetez pas un lot (même d'occasion) sans avoir testé, sans avoir été conseillé.e !

popli-super

Et le voile de protection ?

 

Je ne le recommande pas pour un bébé allaité aux selles très liquides, il n'apporte pas vraiment d'aide.

 

Quand les selles sont moulées ou en tout cas moins liquide, le voile permet de les évacuer directement à la poubelle (pas dans les toilettes ! même s'ils sont 100% biodégradables les voiles de protection ne sont pas les bienvenues dans les sytèmes d'épuration qu'ils encombrent ou peuvent boucher). Si vous n'avez pas de WC à proximité de la table à langer c'est la solution la plus pratique.

 

S'il y a des WC pas loin, vous pouvez transporter les selles dans ce voile et les jeter dans les toilettes, puis jeter le voile dans la poubelle.

Quand il y a juste du pipi le voile part au lavage (environ 3 à 4 fois) avec le reste de la couche.

 

Vous pouvez utiliser un voile lavable (en général un carré de polaire) pour vous aider à évacuer les selles dans les toilettes puis le laver avec le reste de la couche.

 

 

Peut-on faire sans voile ?

 

Si les WC sont dans la pièce où vous langez votre petit Öko, vous pouvez directement faire tomber les selles dans les toilettes, au besoin en vous aidant :

- d'une cuillière, spatule, raclettte à caca... (à bien nettoyer et ne pas laisser traîner)

- d'une douchette : installée sur vos toilettes, ou simplement celle de la douche ou de la baignoire si elle est à proximité.

Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..